Maison Messiaen

La Fondation Messiaen, sous l’égide de la Fondation de France, a confié à l’AIDA de porter le projet artistique de la Maison Messiaen. Lieu de retraite du compositeur qui venait y travailler et écouter les chants des oiseaux, cette propriété au cœur d’un espace naturel sensible en Matheysine a ouvert ses portes en juillet 2016.
Dans cette résidence d’artistes, musiciens, poètes, plasticiens ou ornithologues peuvent venir partager la philosophie de l’auteur du Réveil des oiseaux et créer en écho à l’œuvre de cette figure visionnaire et incontestable de la musique du XXème siècle.

Escale musicale à la Maison Messiaen

Vendredi 21 juillet

En ouverture du Festival Messiaen au Pays de la Meije
Téléchargez la brochure complète du Festival Messiaen


PNG - 24 ko
Jean-François Heisser ©T. Chapuzot

11:00 Église de Saint-Théoffrey

Jean-François Heisser, piano

Œuvres de W.A. Mozart, C. Debussy, P. Manoury, K. Stockhausen, O. Messiaen

+ Programme

W. A. Mozart, Rondo en la m K 511
C. Debussy, Deux préludes
P. Manoury, Deux préludes
K. Stockhausen, Klavierstücke V et VII
O. Messiaen, Trois préludes

+ Jean-François Heisser

« Artiste complet », l’expression prend tout son sens avec Jean-François Heisser, pianiste, chef d’orchestre, pédagogue à la vaste culture et à la curiosité sans cesse en éveil. Né à Saint-Etienne, il est l’héritier de Vlado Perlemuter, Henriette Puig-Roget et Maria Curcio. Il enseigne le piano depuis 1991 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Parmi ses disciples on peut citer Bertrand Chamayou et Jean-Frédéric Neuburger avec lesquels il entretient une relation de grande complicité musicale. Son activité est aujourd’hui partagée entre une carrière de soliste, de directeur musical de l’Orchestre Poitou-Charentes (depuis 2001), de chef invité, et aussi de directeur artistique pour différentes structures et programmations de premier plan. Soliste, il joue sous la direction des plus grands chefs tels que Janowski, Tilson-Thomas, Segerstam, Krivine, Mehta, Plasson, Roth etc avec, entre autres, le London Symphony Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Royal Philharmonic Orchestra, l’Orchestre de Paris, le Bayerischer Rundfunk, l’Orchestre National de France, Les Siècles...

www.jeanfrancoisheisser.com


PNG - 37 ko
©AIDA

12:30 Jardin de la Maison Messiaen, Saint-Théoffrey

Déjeuner sur l’herbe dans le jardin de Messiaen, avec des surprises musicales


PNG - 24.1 ko
Chistophe Desjardins ©Eric Besnier

17:00 Église de Saint-Théoffrey

Christophe Desjardins, alto

Œuvres de J. Harvey, D. Gabrielli, I. Fedele, T. Murail, G. Grisey, P. Boulez

+ Programme

J. Harvey, Ricercare una melodia, pour alto et dispositif électronique
D. Gabrielli, Ricercare
I. Fedele, Ritrovari, Suite Francese VI
T. Murail, C’est un jardin secret, ma soeur, ma fiancée,
une fontaine close, une source scellée…

G. Grisey, Prologue, pour alto et électronique en temps réel
P. Boulez, Messagesquisse, pour alto solo et bande magnétique

+Christophe Desjardins

Christophe Desjardins, altiste, est engagé avec constance et passion dans deux domaines complémentaires : la création, pour laquelle il est un interprète très recherché des compositeurs de classe internationale, et la diffusion du répertoire de son instrument auprès du plus large public. Il a créé nombre d’oeuvres en soliste, notamment des oeuvres de Berio, Boulez, Boesmans, Jarrell, Fedele, Nunes, Manoury, Pesson, Levinas, Harvey, Stroppa, Pintscher, Widmann, Cresta, Sebastiani et Rihm. Il joue en soliste avec des orchestres comme le Concertgebouw d’Amsterdam, les NDR, WDR et SWR Sinfonie Orchestern, l’Orchestre de la Fondation Toscanini, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre Symphonique Portugais et bien d’autres ensembles et orchestres en Europe. Il a développé une relation avec plusieurs ensembles vocaux avec lesquels il joue en soliste : Helsinki Chamber Choir, Les Cris de Paris, l’Ensemble Solistes XXI. D’abord alto solo au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, il a ensuite été soliste de l’Ensemble Intercontemporain pendant deux décennies.

www.christophedesjardins.com


PNG - 25.2 ko
©AIDA

18:30 Verre de l’amitié


PNG - 32.8 ko
©Roger Muraro

20:00 Église de Saint-Théoffrey

Roger Muraro, piano

Œuvres de R. Schumann, O. Messiaen, M. Ravel

+ Programme

R. Schumann, Scènes de la forêt op. 82
O. Messiaen, Vingt regards sur l’Enfant-Jésus (extraits)
M. Ravel, Pavane pour une infante défunte
À la manière de… Borodine
À la manière de… Chabrier
Valses nobles et sentimentales
La Valse

+ Roger Muraro

Né à Lyon en 1959 de parents vénitiens, Roger Muraro entreprend dans sa ville natale des études de saxophone avant de faire ses gammes au clavier en autodidacte.
Á dix-neuf ans, il entre dans la classe d’Yvonne Loriod au Conservatoire de Paris et fait la connaissance d’Olivier Messiaen. Il s’impose très tôt comme l’un des interprètes majeurs du compositeur français et lui consacre en 2001 une intégrale de son œuvre pour piano seul qui fait l’unanimité de la critique. Son exécution sans partition des Vingt Regards sur l’Enfant Jésus ou encore de la somme du Catalogue d’oiseaux est considérée non seulement comme une gageure, mais comme une appropriation intime de l’œuvre de Messiaen à laquelle il s’identifie totalement.
Doté d’une technique éblouissante, étudiant plusieurs années avec Eliane Richepin, il a été lauréat des Concours Tchaïkovski de Moscou et Franz Liszt de Parme – son jeu se met toujours au service de la poésie et de la sincérité. Son art à la fois onirique et lucide, imaginatif et rigoureux s’applique tout autant à Moussorgski, Ravel, Albéniz, Rachmaninov, Debussy, qu’à Beethoven, Chopin, Liszt, Schumann dont il sait dégager l’émotion, les couleurs, le romantisme à fleur de peau et les ambiances sonores.
Éclectique, ouvert sur un monde musical sans frontière, il dispense désormais son expérience de pianiste et son savoir de pédagogue aux étudiants du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.
www.rogermuraro.com