Bruno Ducol

Dans le cadre des répétitions de l’œuvre Entre regard et silence pour soprano, piano et récitant (avec jeux de lumières, projection de lithographies, mise en espace), Bruno Ducol est en résidence à la Maison Messiaen. Il est accompagné de Laura Holm (soprano), Jonas Vitaud (piano) et Matthieu Marie (comédien).

« Les textes de François Cheng – avec qui j’ai eu le privilège de travailler pour A l’Orient de tout, une commande pour la maîtrise de Radio France (2016) – sont ici ou là mêlés à des poèmes de la dynastie Tang (VIIIe-Xe siècle), Li Bai, Wang Wei, Tu Fu…

Empruntés principalement au Livre du Vide médian, les textes sondent l’ « in-aperçu » et l’ « in-attendu » qui circulent comme un fluide au surgissement de l’amour. J’explore ici toutes les possibilités que m’offrent les interprètes afin de donner au « spectacle » un souffle aussi singulier que possible – sans jamais altérer la riche polysémie qui, à l’instar de la poésie des Tang, signe l’œuvre du grand poète franco-chinois. » (Bruno Ducol)

 

Biographies

Bruno Ducol

Bruno Ducol, compositeur

Pianiste de formation, Bruno Ducol se forme notamment au Conservatoire de Paris et étudie également la philosophie et la musicologie. Il a été l’élève d’Yvonne Desportes, Claude Ballif, Olivier Messiaen, André Boucourechliev et Pierre Schaeffer.  

Jalonné par ses résidences à la Villa Médicis, à la Casa de Velázquez et par divers voyages (Grèce, Amérique du Sud, Extrême-Orient), son parcours de compositeur est aussi marqué par des rencontres, notamment avec des chorégraphes (Rocco), écrivains (Clarisse Nicoïdsky), metteurs en scènes (Jean-Claude Penchenat) et plasticiens (Olivier Turpin).  

Éléments prépondérants dans son processus compositionnel, le rythme et la métrique grecque sont mis en exergue par une multiplicité de plans, de strates ainsi qu’une palette de timbres diversifiée et un subtil mariage des couleurs. Ses compositions, pour tout type de formation, sont inspirées par l’Antiquité, la nature exotique, la poésie et les arts picturaux. 

 

Laura Holm

Laura Holm, soprano

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en chant lyrique, Laura Holm interprète régulièrement les grandes oeuvres du répertoire d’oratorio, de Bach à Honegger en passant par Mozart, Mendelssohn ou Fauré. Le vaste répertoire de la soprano franco-américaine s’étend du baroque à la création contemporaine.

Elle se produit sur différentes scènes nationales françaises, et est remarquée à l’Opéra de Lorraine en Lauretta dans Gianni Schicchi, à l’Opéra de Lille en Zofe dans Le Nain ou encore au Théâtre de l’Athénée en Chantal dans Le Balcon.

En récital, elle chante avec les pianistes Flore Merlin, Anne Le Bozec, Yoan Héreau, Rémy Cardinale dans des programmes divers. Elles est par ailleurs membre de l’ensemble Aedes, qui aborde différents répertoires en ensemble pour de grandes salles parisiennes ou de grands festivals sous la direction de Mathieu Romano, mais aussi des oeuvres pour solistes.


Matthieu Marie

Matthieu Marie, comédien

Acteur, formé à l’Académie théâtrale de Pierre Debauche, c’est avec lui que Matthieu Marie jouera dans La mouette de Tchekhov et Ruy Blas (Victor Hugo).  On le retrouve également sur les planches aux côtés de Georges Lavaudant dans Impressions d’Afrique (d’après R. Roussel) et Les fausses confidences (Marivaux), ainsi qu’avec Daniel Mesguisch dans Berenice (Racine), Dom Juan (Molière), Electre (Sophocle), Médée (Euripide), Le diable et le bon dieu (Sartre), ou encore Antoine et Cléôpatre (Shakespeare)…

Pour la télévision, il joue dans Victor Schoelcher ou l’abolition de Paul Vecchiali qui a également réalisé A vot’bon coeur, sorti au cinéma en 2004, dans lequel on retrouve Matthieu Marie.

Jonas Vitaud

Jonas Vitaud, piano

Lauréat de plusieurs concours internationaux tant en soliste qu’en chambriste (Lyon, ARD de Munich…), Jonas Vitaud se produit dans de prestigieux festivals, et joue dans le monde entier.  Il se produit avec des orchestres comme celui de Mulhouse, Cannes ou Toulouse, tout en réservant aussi une place privilégiée pour la musique de chambre. Passionné par les musiques actuelles, Jonas Vitaud a travaillé avec des maîtres de la création comme Henri Dutilleux et Thierry Escaich.
Jonas Vitaud sort de nombreux albums. En 2021 notamment, un album solo dédié à l’année 1802 de Beethoven est paru chez MIRARE, pour lequel il reçoit un CHOC CLASSICA et les éloges de la presse.
Il enseigne au CNSM de Paris depuis 2013. Il est professeur assistant dans la classe de piano de Marie-Josèphe Jude.